En un mot : Trop beau pour être vrai

Dramane_Aliou_Kone

Comme par magie, à l’espace de quelques semaines, tout est rentré dans l’ordre pour la résolution de la crise du Nord. Les ennemis de septembre de la CMA et de la Plateforme deviennent les grands amis d’octobre et jurent par un pacte d’honneur d’aller désormais et pour toujours en vacances. Au même moment, la France, qui déclenchait par moments des campagnes média contre le président de la République, lui déroule le tapis rouge et annonce au prix d’un mensonge diplomatique, une 1re visite d’Etat au cours de laquelle tous les honneurs lui seront rendus après qu’on ait, il y a quelques mois, trainer sa réputation et celle du Mali dans la boue au nom d’un scandale dit Tomi Michel qui a curieusement été jeté aux oubliettes.

C’est trop facile de croire à tout ça surtout quand on saisit quelques détails troublants des derniers événements. A commencer par l’annonce d’une aide supplémentaire de la France d’environ 300 millions d’euros, soit près de 200 milliards dont, annonce une source diplomatique française, “une partie substantielle pour le Nord”, ce qui confirme le nouveau deal entre la CMA et la Plateforme auxquels on a cédé la gestion des régions du Nord pour qu’elles annoncent avoir conclu entre elles un accord de libre circulation des biens et des personnes qui n’est plus visiblement du ressort de l’Etat.

Comme pour annoncer l’ère de la cogestion, un euphémisme, pour la rentrée des classes prévue ce matin à Kidal, une administration mixte sera mise en place. Tout cela nous inquiète, disons est inquiétant connaissant le jeu trouble des Français solidement attachés au principe cardinal de leur diplomatie édicté par De Gaulle qui disait que “la France n’a pas d’amis, la France a des intérêts”. Un principe à travers lequel les rebelles et autres trafiquants de drogues sont remis au centre du jeu.

Que Dieu sauve le Mali !

DAK

Laisser une reponse