FETE DU 5-AOUT : Pour leurs 57 ans d’indépendance, les Burkinabé reboisent Dianéguéla

Ouagadougou-Burkina-Faso-700x325

Le Burkina Faso a 57 ans. Pour magnifier cette journée ici au Mali, l’ambassadeur du Burkina Faso au Mali a choisi Dianéguéla, un quartier de la Commune VI pour organiser une journée de reboisement ce samedi. En plus de la communauté burkinabé au Mali, l’événement a enregistré non seulement la présence des autorités politiques et coutumières de la Commune VI, mais aussi le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

 

La Commune VI de Bamako a abrité encore cette année la journée de reboisement organisée par l’ambassade du Burkina Faso au Mali dans le cadre de la célébration de l’accession de leur pays à la souveraineté nationale et internationale.

Pour le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, cette activité témoigne des bonnes relations fraternelles et de coopération bilatérale que le Mali et Burkina entretiennent depuis longtemps.

« La célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina consacrée à cette journée de reboisement ici exprime non seulement, la volonté du peuple burkinabé de consolider une cohabitation pacifique avec les populations maliennes, mais aussi contribuer à la lutte contre la déforestation qui est un objectif commun. Le couvert végétal est une ressource naturelle menacé », dira le maire de la Commune VI dans ses propos liminaires.

Et le maire Coulibaly d’ajouter que le reboisement cadre parfaitement avec la vision des autorités maliennes. « La protection de l’environnement est une priorité au Mali comme au Burkina Faso. C’est pourquoi les autorités des deux pays mettent toutes les occasions à profit pour afficher leur détermination à lutter contre la désertification, un phénomène qui affecte la vie des populations. D’où la campagne nationale de reboisement », a-t-il rassuré.

Le maire de la Commune VI se réjouira du choix porté sur sa Commune par la communauté burkinabé. « Depuis notre investiture, le conseil municipal et moi-même sommes engagés à pérenniser les acquis et inscrire la Commune VI dans une dynamique de protection de l’environnement. Ainsi des journées d’assainissement ont été organisées dans plusieurs quartiers de la Commune », a-t-il renchéri.

Apres la plantation de plusieurs pieds d’arbres, Alou Coulibaly a pris l’engagement que la mairie de la Commune VI ne ménagera aucun effort pour protéger ces plantes qui contribueront au développement de l’écosystème et à la préservation de la nature pour une bonne visibilité de sa Commune.

Oumar B. Sidibé

INDICATEUR DU RENOUVEAU

Laisser une reponse