Fonds alloués au football malien par la CAF, la FIFA et l’Etat malien sous l’ère de Boubacar B Diarra

femafoot-0003

Voici ce que l’ancien président de la FEMAFOOT cache

MONTANT TOTAL DES RISTOURNES DONNEES PAR LA CAF

Pour les des deux CAN Seniors

2015: 400.000 Dollars

2017: 575.000 Dollars

Pour la CAN Cadets

2015: 50.000 Dollars

Pour la CAN Juniors

2015: 25.000 Dollars

2017: 100.000 Dollars

Pour la CAN Féminine 2016

10.000 Dollars

 Pour les deux CHAN

2014: 148.333 Dollars

2016: 400 000 Dollars

MONTANT DES FONDS DONNES PAR LA FIFA EN 2015

  1. 300. 000 Dollars (versés en quatre tranches)

1er versement 2014(juste après le congrès de la FIFA)

2e versement : 25/03/2015

3e versement : 24/06/2015

4e versement : 30/09/2015

MONTANT DES FONDS MIS PAR L’ETAT MALIEN AU FOOTBALL MALIEN en 2015

 Près de 2. 734. 424. 400 de francs CFA (sans le coût de la préparation et de la participation, de l’hébergement et restauration, du transport international des CHAN 2014 et 2016, de la CAN 2017 et les primes allouées aux Joueurs des Aigles Seniors de la CAN 2017)

Pour les Seniors à la CAN 2015

Préparation et participation : 856. 622. 000 F CFA

Hébergement et Restauration : 226. 798. 721 FCFA

Transport international : 289. 323. 279 F CFA

Différentes primes : 340. 500. 000 F CFA

Pour les Juniors à la CAN 2015 au Sénégal

Préparation et participation:140. 250. 000 F CFA

Hébergement et Restauration : 86. 450. 000 F CFA

Transport International : 23. 300. 000 F CFA

Intéressements des joueurs et du Staff technique : 30. 500. 000 F CFA

Pour les Cadets à la CAN 2015 au Niger

Préparation et participation: 175. 220. 000 F CFA

Hébergement et Restauration : 115. 010. 000 F CFA

Transport International : 31. 710. 000 F CFA

 Intéressements des joueurs et du Staff technique : 28. 500. 000 F CFA

Pour les Juniors à la Coupe du Monde en Nouvelle Zélande

Préparation et participation : 664. 147. 400 F CFA

Hébergement et Transport : 43. 858. 700 F CFA

Transport International : 7. 288 .700 F CFA

Intéressements des joueurs et du Staff technique : 613. 000. 000 F CFA

Pour les Cadets à la Coupe du Monde au Chili

Préparation et participation : 790. 485. 000 F CFA

Hébergement et Restauration : 124. 959. 000 F CFA

Transport International : 5. 525. 000 F CFA

Intéressements des joueurs et du Staff technique : 660. 000. 000 FCFA

Primes allouées aux vices- champions d’Afrique et du Staff technique du CHAN 2016 : 99 790 000 FCFA

Contrat FEMAFOOT- PMUMali : Montant inconnu !!!!!

Depuis la dissolution de son comité exécutif le 8 mars 2017, le désormais ancien président de la fédération malienne de football ne cesse de provoquer l’Etat malien à travers des accusations mensongères et fallacieuses et ses déclarations va-t-en guerre. Mais en réalité le but de Boubacar Baba Diarra n’est ni plus ni moins qu’une fuite en avant pour détourner l’opinion nationale sur les fonds offerts par la FIFA, la CAF et l’état malien au football malien sous son ère. L’adage qui dit que : «Le mensonge a beau couru pendant des années, la vérité finit par l’attraper en un laps de temps » sied parfaitement au natif de Koniakari et à ses acolytes. Et c’est cela qui est arrivé le 8 mars 2017, consacrant du coup la fin de règne du ‘’Djihadiste’’ du football malien, du monstre pour les uns et du Satan pour les autres. Ce qui n’est pas du goût de ses acolytes et ce qui fait qu’on assiste à un matraquage médiatique voire des injures contre le ministre des sports, Housseini Amion Guindo.  En effet son seul tort c’est son combat pour la gestion transparente et efficiente des dividendes issus de la participation des différentes sélections nationales aux différentes phases finales africaine et mondiale, le respect des statuts de la FEMAFOOT, seul gage de stabilité, de paix et de développement de cette discipline. Le comble c’est que le ministre Guindo est attaqué par des personnes aux origines sociales douteuses forcement dénuées de la moindre morale. Au lieu de se taire définitivement pour sauver sa face et se croyant certainement intouchable dans le pays, l’ancien président de la fédération ne cesse depuis de provoquer l’Etat malien et d’inciter ses acolytes à la violence. C’est ainsi qu’il multiplie des accusations mensongères et fallacieuses en déclarant que depuis qu’il arrivé à la présidence de la fédération, il n’a reçu 1 Franc de l’Etat malien. Comme cela ne suffisait pas, il déclare que l’Etat malien à travers le ministère des sports lui doit 560 millions de francs CFA. Du coup Boubacar Baba Diarra décide d’assigner l’Etat en justice où il sera débouté car le tribunal se dit incompétent. Selon nos dernières informations, il aurait fait appel au niveau de la Cour d’Appel de Bamako.  Quant aux dividendes issus de la participation des sélections nationales Cadettes et Juniors aux phases finales  de la coupe d’Afrique des nations et de la coupe du monde, Boubacar Baba Diarra a toujours déclaré aux maliens par presse interposée qu’il n’a reçu 1 Franc de la CAF et de la FIFA.

Près de 2. 734. 424. 400 de francs CFA en 2015 et 99 790 000 FCFA des primes allouées aux vice-champions du CHAN 2016 offerts par l’Etat malien à la FEMAFOOT

Pour démonter que l’ancien président de la fédération est un mythomane, voici ce que l’Etat malien a mis au football malien à travers la fédération malienne de football. Ainsi, les équipes nationales aux différentes phases finales de la CAN et de la Coupe du Monde, ont coûté au budget d’Etat près de 2. 734. 424. 400 de francs CFA sur l’exercice 2015. Ce montant est constitué de la prise en charge de la préparation et de la participation des sélections nationales, de la prise en charge des primes et du transport international.  Pour la Coupe d’Afrique des Nations de Football senior en Guinée Equatoriale , le coût de la préparation de la participation de l’équipe nationale séniors de football est de 856 622 000 F CFA dont 226 798 721 FCFA pour l’hébergement et la restauration et 289 323 279 F CFA pour le transport international et 340 500 000 F CFA pour les différentes primes.  Pour la Coupe d’Afrique des Nations de Football junior au Sénégal, le coût de la préparation et de la participation de l’équipe nationale des juniors de football est de 140 250 000 F CFA dont 86 450 000 F CFA pour l’hébergement et la restauration,  23 300 000 F CFA pour le transport international, et 30 500 000 F CFA pour les intéressements des joueurs et de l’encadrement technique. Pour  la Coupe d’Afrique des Nations de Football cadet au Niger, le coût de la préparation et de la participation de l’équipe nationale des cadets de football est de 175 220 000 F CFA dont 115 010 000 F CFA pour l’hébergement et la restauration, 31 710 000 F CFA pour le transport international et 28 500 000 F CFA pour les intéressements des joueurs et de l’encadrement technique. Pour la Coupe du Monde Football junior en Nouvelle Zélande, le coût de la préparation et de la participation de l’équipe nationale des juniors de football est de 664 147 400 F CFA dont 43 858 700 F CFA pour le restauration et l’hébergement, 7 288 700 F CFA pour le transport international et 613 000 000 F CFA pour les intéressements des joueurs et de l’encadrement technique. Pour la Coupe du Monde Football cadets au Chili, le coût de la préparation et de la participation de l’équipe nationale des cadets  de football est de  790 485 000 F CFA dont 124 959 000 F CFA pour l’hébergement et la restauration, 5 525 000 F CFA, pour le transport international et 660 000 000 FCFA pour les intéressements des joueurs et de l’encadrement technique. Pour le CHAN 2016, le cout des primes allouées aux vice-champions d’Afrique est de 99 790 000 FCFA.  A noter que ces montants cités ci-dessus ne prennent pas en compte le coût de la préparation, de la participation, de l’hébergement, de la restauration, du transport international des CHAN 2014 et 2016, de la CAN 2017 et les primes allouées aux Joueurs des Aigles Seniors de la CAN 2017.

De l’argent à gogo de la CAF et de la FIFA dans les caisses de la FEMAFOOT  

Quant aux dividendes issues de la participation des Cadets, des Juniors des Seniors à la Coupe d’Afrique des nations 2015  et de la Coupe du monde pour les Cadets et les Juniors, la Fédération malienne de football a bel et bien reçu contrairement à ce que Boubacar Baba Diarra a toujours fait croire aux maliens par presse interposée.

  1. 708. 333 Dollars donnés par la CAF comme ristournes issus CAN Cadets et Juniors 2015, des CAN Seniors 2015 et 2017, de la CAN Féminine 2016 et des CHAN 2014 et 2016

Ainsi pour sa 4e  place dans son groupe lors de la CAN Seniors 2015, le Mali a reçu la somme de 400 000 dollars. Pour la CAN Seniors 2017, le Mali a reçu la somme de 575 000 dollars pour être classé 3e place dans son groupe soit une augmentation de 15%.  Concernant la CAN Cadets en 2015 et qui a vu le Mali remporter le trophée, la fédération a reçu la somme de 50 000 dollars (à cette époque, 1 dollar équivalait à 600 FCFA). Pour la CAN Juniors jouée au Sénégal où le Mali fut classée 4e dans son groupe, la fédération a reçu la somme de 25 000 dollars. Pour la CAN féminine, la fédération a reçu la somme de 10 000 dollars grâce à sa 3e de son groupe. Lors du CHAN 2016 où le Mali a été finaliste malheureux, la fédération a reçu la somme de 400 000 dollars. Ce qui fait un total de 1 708 333 Dollars donnés par la Confédération Africaine de Football en trois ans de règne de l’ancien président de la fédération malienne de football.

1.300.000 dollars donnés par la FIFA en 2015(moins les ristournes issues de la coupe du monde des Cadets et des Juniors)

C’est à travers une circulaire No 1463 du 19 décembre 2014 a l’attention des associations membres de la FIFA et signé de son ancien secrétaire général, Jérôme Valcke(actuellement sous le coup d’une suspension de 8 ans pour malversations et usage de faux) que la fédération malienne de football a reçu la somme de 750 000 dollars en 2015(250 000 dollars dans le cadre du FAP 2015 et 500 000 dollars en tant que bonus exceptionnel) et 300 000 dollars dans le cadre du soutien exceptionnel supplémentaire en faveur de toutes les associations membres qui avaient participent aux éliminatoires de la coupe du monde 2018. A cela s’ajoute la première tranche de 250 000 dollars de la prime mise à disposition après la coupe du monde de la FIFA 2014.Outre la fédération malienne de football a reçu la somme de 250 000 dollars comme contribution normale du FAP. Ce qui porte le total à 1 300 000 dollars versés en quatre tranches entre 2014 juste après le congrès de la FIFA au 30 septembre 2015.  Quant à la participation des Cadets et des Juniors à la coupe du monde où le Mali s’est respectivement classée 2e et 3e, nous vous livrerons le montant exact des ristournes données par la FIFA au Mali dans nos prochaines éditions. L’Audit financier annoncé par le CONOR nous édifiera davantage sur l’énorme gâchis causé par Boubacar Baba Diarra et ses acolytes.  Au vu de tout ce qui précède et face à ses multiples provocations contre l’Etat malien, une plainte a été déposée contre Boubacar Baba Diarra le jeudi dernier.

Sadou Bocoum

LA MUTATION

Laisser une reponse