Loi sur l’excision fait polémique : La colère de Mahmoud Dicko contre le ministre de la Justice

L-imam-Mahmoud-Dicko-03

Le ministre de la Justice et Gardes des Sceaux  a été désormais la cible du Haut conseil islamique du Mali (HCIM) lors du meeting organisé dimanche dernier par cette organisation islamique dont le président, Mahmoud Dicko, a traité le ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaël Konaté, de « malhonnête » qui veut diviser  les musulmans  avant l’adoption d’une loi criminalisant l’excision.

Après l’affaire Ras batch et le problème des magistrats, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme Gardes des Sceaux, Mamadou Ismaël Konaté est désormais dans le viseur des leaders religieux qui le soupçonnent de vouloir faire adopter « d’ici la fin de cette année » une loi criminalisant l’excision.

Lors du meeting organisé dimanche dernier, le président du Haut conseil islamique du Mali (HCIM), Mahmoud Dicko, s’est violemment pris au Garde de sceaux qui ferait partie d’une grande organisation de franc-maçon installée dans notre pays qui est là pour jouer le jeu de l’occident.  Une accusation consécutive à une interview accordée par Me Konaté à la télé d’information continue France  24 au cours de laquelle le ministre dit s’engager pour qu’une loi soit votée contre l’excision avant le 31 décembre dans notre pays.

« C’est quand il a accordé l’interview, qu’il s’est rendu compte de l’erreur qu’il venait de commettre. Il s’est alors précipité au siège du Groupement des leaders religieux, mais ce qu’il ne sait pas, c’est que le  groupement n’est pas contre la religion, le groupement est une association membre du Haut conseil islamique, il est allé dire beaucoup de choses là-bas », a révélé l’imam Dicko qui reproche au  ministre Konaté d’avoir même essayé de remonter le groupement contre le HCIM, en faisant savoir que le Haut conseil est en connivence avec certaines autorités pour trahir le groupement.  » Tu vois comment c’est malhonnête », a conclu  Mahmoud Dicko.

Zié Mamadou Koné

Stagiaire

L’INDICATEUR DU RENOUVEAU

Laisser une reponse