Ministère du développement industriel : Six personnes récompensées pour des loyaux services

industrie

 

La salle de conférence du ministère du développement industriel a servi de cadre le lundi 8 mai 2017, à la cérémonie de décoration de six personnes qui ont rendu des loyaux services à la nation. Ladite cérémonie a été marquée par la présence du ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, du grand chancelier des ordres nationaux du Mali, Général de brigade, Amadou Sagafourou Guèye, des récipiendaires et d’autres personnalités. Au cours de cette cérémonie, une enveloppe symbolique a été remise à quatre personnes qui ont fait valoir leurs droits à la retraite.

Mme ErlessOumou Coulibaly, conseiller technique, Mme Konaté Sountou Diawara, directrice de CMPPI (Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle) sont les deux cadres qui ont eu le grade de chevalier de l’ordre national du Mali. Diaraba Doumbia, Mme Bagayoko Mariam Sidibé, Mamadou Togola et DiakaliaSanogo sont les quatre personnes du département qui ont eu la médaille du Mérite national avec effigie abeille. Selon le ministre du développement industriel, cette décoration est le témoignage de la reconnaissance de l’Etat envers ses travailleurs pour leurs engagements et dévouements. En outre, il a exhorté les récipiendaires à redoubler d’effort pour le bon fonctionnement de l’administration.

Quant à la représentante des récipiendaires, Mme Erless Oumou Coulibaly, elle s’est réjouie du choix porté sur eux. « Nous nous réjouissons de la confiance et du choix portés sur nous, car recevoir une décoration, une distinction pour votre mérite dans le travail de la part des hautes autorités est une grande fierté et un grand privilège dont rêve tout travailleur », a-t-elle dit.

Elle a remercié le président IBK et le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim pour la confiance placée en eux. « Ces distinctions sont certes une reconnaissance, mais elles nous invitent à persévérer dans le travail bien fait et à ne pas baisser les bras et servir d’exemples aux autres travailleurs qui n’ont pas démérité », a-t-elle conclu. A la fin de la rencontre, une enveloppe symbolique a été remise à quatre personnes qui ont fait valoir leurs droits à la retraite.

Aguibou Sogodogo

LE RÉPUBLICAIN

Laisser une reponse