Parc et Zoo National du Mali : Des nouveaux tarifs et Horaires à partir du 21 juin 2017

parc_national_mali

 

Dans le souci d’offrir un service de qualité et une meilleure sécurité aux visiteurs, le Parc fermera en semaine à 20 heures et les week-ends et jours de fêtes à 21 heures sauf en cas d’évènements spéciaux. L’entrée des moins de 03 ans est gratuite, du lundi au vendredi. De 03 ans à 12 ans celles-ci payeront 300 FCFA et ceux en dessus de 12 ans s’acquitteront 500FCFA. Pendant les week-ends, de 03 ans à 12 ans l’entrée est fixée à 500 FCFA et 700FCFA pour les plus âgées. Quant aux jours fériés et jours de fêtes les 03 ans à 12 ans vont payer la somme de 500 FCFA et 1500FCFA pour les adultes. L’entrée du Combo Parc/ZOO varie de 800 FCFA à 1300FCFA. Ces mesures concernent toutes les nationalités et son entrée en vigueur est prévue pour le 21 juin 2017.

C’est lors d’un point de presse tenue, le vendredi 9 juin 2017, au Parc National du Mali, que le Directeur Général dudit structure Samuel Sidibé a annoncé l’information. Selon lui, l’objectif de la hausse des prix se justifie en rapport du contexte actuel mais aussi vise à prendre en considération la sécurité du public et du personnel tout en améliorant la perception du cadre. « Le Parc doit générer des ressources pour être autosuffisant et apporter des innovations. Le public doit contribuer pour que ce lieu soit une vitrine. Il doit aussi veiller à l’environnement du lieu en jetant les ordures dans les poubelles. Quant à la sécurité, il y’a 18 personnes pour cela mais ce nombre est insuffisant. Souvent nous faisons recours aux renforts de la police », a-t-il dit. S’agissant des pratiques malsaines, Samuel Sidibé a rassuré que la Brigade des mœurs a été saisie en plus des efforts des services de sécurité du Parc. Pour bannir ces pratiques, il en a appelé à la sensibilisation et à l’éducation de tout un chacun.

Notons que le Parc est né d’un partenariat public/privé entre le Mali et le Réseau Aga Khan de développement. Il regroupe les parcs botanique et zoologique au cœur d’une forêt protégée de 2100 hectares au pied de la colline de Koulouba. On y trouve entre autres : de grands espaces de verdure, de restauration, des salles de conférence, un centre sportif, des animaux. Le Parc National du Mali est considéré aujourd’hui comme l’un des lieux de destination les plus fréquentés par la population de Bamako, ce que confirme le chiffre de visite annuelles dépassant les 500 000 visiteurs.

Sidiki Adama Dembélé

LE RÉPUBLICAIN

Laisser une reponse