Le pétrole à 100 dollars, une réalité pour les années à venir

1018105835

Bien que la situation actuelle sur les marchés pétroliers semble être compliquée, les experts et les agences s’attendent à des changements poussant le prix de l’or noir vers son ancien niveau de 100, voire 110 dollars le baril.

Selon l’observateur Keith Johnson, qui s’exprime au sujet de la dynamique pétrolière dans un article publié dans la revue Foreign Policy, le marché de l’or noir serait actuellement saturé, ce qui aurait provoqué une baisse considérable des prix. Cependant, l’expert souligne que le même phénomène pourrait ensuite entraîner l’augmentation des prix.

Le pétrole tombe à son minimum de 11 ans
L’influence du pétrole de schiste américain, qui a déferlé sur le marché avec plus de 4 millions de baril par jour, va prendre fin, prédit l’agence indépendante au sein du système fédéral statistique des Etats-Unis EIA pour l’année 2016. Le niveau des investissements dans le marché global est à son plus bas en trente ans.

Dans le même temps, la demande globale pour le pétrole continue son essor à un rythme comparable à celui de l’année passée, souligne l’observateur.

La tendance à l’augmentation des prix pétroliers sera soutenue, en 2018-2020, par les changements dans les bourses, la baisse de la production, ainsi que par une hausse de la demande, estime Robert McNally, président de l’agence Rapidan Group. L’expert prédit un prix de 100 dollars le baril vers la fin de la décennie actuelle.

Selon M.Johnson, la surproduction de pétrole enregistrée actuellement au niveau de presque 1,5 million de barils par jour devrait être bientôt enrayée grâce à l’augmentation attendue de la demande. Le marché pétrolier pourrait donc peu à peu revenir à des prix relativement élevés.

Laisser une reponse