Festival des Sciences : Collège Horizon s’investit dans le développement de la science au Mali

IMG_0176

La Direction générale de Collège Horizon de Bamako, a organisé le samedi 29 juillet 2017, au Collège Horizon de Sébénikoro, la première édition du Festival des sciences. L’évènement s’est déroulé en présence du directeur de Collège Horizon, Mehmet Fatih Yigit, d’invités de marques comme le Commissaire à la sécurité alimentaire, Oumar Ibrahim, Touré, les enseignants, les élèves, les parents, etc. Le thème de cette première édition fut : «Sciences, technologies, mathématiques ». Selon le directeur du centre, Said Tiryaki, ce thème est la base du développement du monde. «On doit préparer nos enfants à cela pour le futur du pays », a-t-il dit. 62 élèves (du Mali) sont inscrits dans le centre », souligne le directur du centre.

Ici, dit Said Tiryaki à l’assistance,  on a les sciences (physiques, chimies, Biologies), on apprend les élèves à la pratiques. Après la visite des stands d’expérimentation des élèves dans différents domaines, le commissaire à la sécurité alimentaire Oumar Ibrahim Touré, s’est dit ému des techniques développées par les élèves. «Je suis venu voir les expériences des élèves dans la domaines des sciences, du robotique. Je pense qu’ils sont les futurs pour faire avancer le Mali.

Je les félicite et les encourage à percer dans ces domaines sans lesquels le monde ne sera développé, notamment le Mali. Je félicite par la même occasion des jeunes élèves du Collège qui ont allés représentés le Mali dans le concours robotique à l’extérieur et qui est rentré avec la médaille d’argent pour le pays. C’est une prouesse qui faut saluer à sa juste valeur car ils ont fait triomphé le nom  du Mali sur la toile mondiale », a déclaré le ministre Oumar Ibrahim Touré.

Selon le directeur du Collège Horizon, Mehmet Fatih Yigit, leur objectif est de développé plus la science. « Nous faisons cela maintenant, car nous pensons que c’est le moment idéal. Durant l’année scolaire, les élèves n’ont pas beaucoup de temps pour faire ces travaux. Raison pour laquelle on choisi les vacances. Nous pensons continuer avec ce programme pour l’insérer dans le programme scolaire », a déclare le directeur de Ecole.

Hadama B. Fofana

LE REPUBLICAIN

Laisser une reponse