Tournoi UEMOA : La belle entrée en matière des aigles locaux

aigles

Sélection nationale locale a bien négocié sa première sortie en dominant 1-0 le Togo, samedi en match d’ouverture de la compétition. L’unique but de la rencontre a été marqué en deuxième période par Ibrahim Koné

Les Aigles locaux n’ont donc pas tremblé contre les Eperviers du Togo, samedi en ouverture de la 7è édition du tournoi UEMOA. Pour leur premier match, les protégés de Djibril Dramé ont, en effet, frappé un grand coup en s’imposant 1-0 face à l’hôte du tournoi, le Togo.


L’unique but de la partie a été marqué par Ibrahim Koné qui a frappé peu avant l’heure de jeu. Grâce à ce succès, le Mali prend la tête de la poule avec 3 points, devant la Côte d’Ivoire et le Niger qui se sont neutralisés 0-0. La sélection togolaise ferme la marche avec 0 unité et se retrouve déjà sous pression après seulement une journée de compétition. Samedi au stade de Kégué, les Aigles locaux ont livré une bataille héroïque face aux Eperviers soutenus par tout un stade et qui pouvaient également compter sur la bienveillance de l’arbitre sénégalais Maguette Ndiaye complètement passé à côté du sujet.
Ces deux facteurs auraient pu faire basculer le match du côté des locaux, mais pour une fois, les nôtres ont été forts sur le plan mental et l’équipe a réussi à surmonter le double handicap qui se dressait devant elle. Même l’expulsion en fin de partie de Moussa Djénépo n’a pas entamé le moral de la troupe de Djibril Dramé qui se battra jusqu’au bout pour engranger les trois points de la victoire.
Le sélectionneur malien ne pouvait espérer mieux commencer le tournoi. «L’objectif de toutes les équipes c’est de gagner le premier match. Dieu merci aujourd’hui (ndlr, samedi dernier), la chance nous a souri et nous avons gagné contre l’hôte du tournoi. Le message est clair, nous sommes venus avec l’ambition de remporter la coupe qui nous a échappé deux fois», a ainsi confié Djibril Dramé en conférence de presse.

Pour revenir au match proprement dit, le capitaine Djigui Diarra et ses partenaires ont fait l’essentiel du jeu face aux Eperviers, mais il a fallu attendre la 57è minute de jeu pour voir les Aigles locaux trouver la faille dans la défense adverse. L’unique but des maliens est l’œuvre du meilleur buteur du championnat malien, Ibrahim Koné. Suite à une belle action collective, l’attaquant du COB, Ibrahim Koné ouvre le score dans une défense jaune togolaise aux abois (1-0, 57è min).
Menés au tableau d’affichage, les Togolais éprouveront derrière ce but encaissé une montagne de difficultés. Et pour ne rien arranger à cette situation, les Eperviers trouveront sur leur chemin, un Djigui Diarra impérial dans ses buts et qui ne laissera rien passer.
«Le Togo a bien joué, l’équipe était bien en place, volontaire et engagée. La mission n’était pas facile pour les jeunes, il fallait poser le ballon pour faire déjouer les Eperviers. C’est ce que les jeunes ont fait en deuxième période», analysera Djibril Dramé qui effectuera sa deuxième sortie dès aujourd’hui contre le Niger.
ESSOR

Laisser une reponse