Trois questions à TIEBILE DRAME sur le report du référendum « IBK doit entendre le cri de cœur du peuple »

TIEBLIE

1- Aujourd’hui peut-on dire que le report du référendum est une victoire pour les opposants aux textes ?

Evidemment ! C’est une première victoire, mais qui ne sera complète que le jour où le président de la République va retirer purement et simplement son projet. C’est évident que l’extraordinaire mobilisation du 17 juin ne pouvait pas ne pas avoir d’effets sur les autorités, sur les initiateurs de la révision. Bravo au peuple du 17 juin. Bravo aux jeunes, aux femmes et au moins jeunes du Mali, qui se sont dressés contre ce projet, qui divise notre pays à un moment où on en n’a pas besoin.

2- Est-ce que c’est la pression de la rue qui a fait reculer le gouvernement ou la requête de l’opposition parlementaire, qu’a évoquée par le ministre Kassoum Tapo ?

Disons les deux ! De toute façon ce sont les actions d’opposition à la révision.  Le ministre Tapo préfère retenir la requête déposée auprès de la Cour Constitutionnelle, mais  il est évident que ce sont les deux. De toutes les façons il ne s’agit pas de crier victoire, il s’agit de faire un constat d’une grande mobilisation dans le pays pour retirer le texte. Le président de la République doit entendre le cri de cœur  du peuple malien. Il doit entendre les aspirations du peuple malien, de la jeunesse du Mali des forces vives de notre pays.

3-Quelles sont les actions envisagées pour faire barrage à cette révision constitutionnelle ?

Il y a une assemblée générale de la Plateforme « An  tè son A bana » qui est en cours (Ndlr : hier matin). Elle va prendre des décisions immédiates pour les jours à venir. Elle va siéger chaque jour, c’est déjà une mobilisation. Vous avez des centaines de personnes venues de tous les quartiers de Bamako qui vont se réunir chaque jour pour prendre les décisions qui s’imposent. Je crois que là, nous sommes dans un tournant.  Le peuple malien est debout il est souhaitable qu’il soit entendu par le chef de l’Etat.

Propos recueillis par Maliki Diallo

INDICATEUR DU RENOUVEAU

Laisser une reponse