Les Turcs de la Fondation MAARIF bas les masques

Maarif_de_Turquie

Les enfants des ex-établissements ‘Collège Horizon’ n’ont pas connu de fête en cette fin d’année 2017, marquée par un douloureux bouleversement administratif. Mais cet état de fait n’explique point le sevrage des enfants. C’est plutôt la conséquence d’une conception éducative puisqu’il nous revient que la nouvelle administration a ouvertement affiché son hostilité aux manifestations festives dans l’espace scolaire.

«L’école n’est pas un lieu de distraction» aurait répliqué le représentant turc à ceux qui voulaient organiser sur leur propre fond les habituelles fêtes de fin d’année aux enfants. La nouvelle administration des écoles turques au Mali dévoile ainsi une facette jusque-là ignorée  alors que l’endoctrinement religieux fait partie des motifs officiellement évoqués par le gouvernement malien pour expliquer la rupture avec les partisans de Fethullah Gulen.

Ex-College Horizon ACI 2000 - 011

Ça commence mal pour la Fondation turc Maarif

Le flambeau est manifestement mal tenu par les remplaçants de Collège Horizon que le Gouvernement turc a imposé à son homologue malien, au grand dam des apprenants nationaux et de leur encadrement pédagogique.
Selon nos sources, en effet, les avantages miroités en termes d’augmentation de salaires, de conservation des emplois, et d’amélioration de conditions de travail ne sont que leurre. Et pour cause.

Le réaménagement du programme scolaire par les nouveaux arrivants s’est soldé par la suppression de certaines disciplines comme l’apprentissage des matières scientifiques en anglais. Ce qui a entraîné par conséquent la suppression de postes et d’emplois. Toujours selon nos sources, les conditions d’études ont connu parallèlement un net recul qui sale traduit par une dégradation de la salubrité dans pratiquement tous les établissements. Plus de savon dans les toilettes, a confié une source bien introduite.

LE TEMOIN

Laisser une reponse