Urfa Masood, première musulmane nommée magistrate en Australie

urfa-masood

Mardi 26 avril, Urfa Masood, a été nommée magistrate à la Cour de Victoria en Australie. Elle est la première femme musulmane a accédé à ce poste, d’après le quotidien australien The Age relayé par Ajib.

Le procureur général Martin Pakula a nommé Urfa Masood, d’origine sri-lankaise à la Cour de la magistrature de la ville australienne de Victoria. Elle sera donc la première femme de confession musulmane à siéger sur le banc d’un tribunal australien.

«Mme Masood possède une vaste expérience en droit pénal, protection de l’enfance et de la famille, ainsi qu’avec le Service juridique autochtone de Victoria, elle se révélera précieuse dans son rôle en tant que magistrat» confie Martin Pakula à The Age.

Martin Pakula, procureur général 

Urfa Masood s’est lancée dans des études de droit en 2003, puis admise au Barreau de Victoria en nombre 2004.

Spécialisée dans le droit de la famille et des enfants, Urfa Masood, est depuis 2012, professeure de droits à l’université.

La France en retard ?

Martin Pakula, procureur général a félicité la nouvelle magistrate pour son rôle dans le droit pénal de la famille : «Je félicite Mme Masood pour sa nomination et me réjouis de sa contribution au système juridique victorienne», rapporte le quotidien australien The Age.

Manuel Valls, Premier ministre

Cette nomination d’une magistrate musulmane et voilée est donc une grande première pour l’Australie.

Une décision qui n’est pas sans rappeler les polémiques et débats que le voile suscite en France, à l’instar du Premier ministre, Manuel Valls, qui dans un entretien au journal Libération avait relancé le débat sur le port du voile à l’université en affirmant qu’il était favorable à une loi pour interdire le voile à l’université.

ZAMAN FRANCE

Laisser une reponse